La collection de cours

 

Louis de Sadeleer

 

 

 

 

Louis de Sadeleer
  • Eléments biographiques

Louis-Marie-Joseph de Sadeleer est né à Haaltert le 6 octobre 1852 et décédé à Bruxelles le 6 mai 1924. En 1876, il est promu docteur en droit de l'UCL avec la plus grande distinction. Le 11 août 1883, il épouse à Bruxelles Madeleine van Hoorde, décédée en 1913. Trois enfants sont issus de cette union : Paul, Etienne et Marie-Louise.  

  • Carrière politique

 - La carrière politique de Louis de Sadeleer s'inscrit d'abord à un niveau régional, puis national.

Il débute comme conseiller communal à Haaltert de 1878 à 1884, est ensuite conseiller provincial pour le canton d'Herzele (Flandre orientale) de 1878 à 1882 et député de l'arrondissement d'Alost de 1882 à 1912.
A la Chambre des représentants, il est, successivement, désigné comme secrétaire (14 novembre 1883 - 9 février 1897), vice-président (9 février 1897 - 5 mai 1901) et président (18 juillet 1900 - 8 novembre 1901) en remplacement d'Auguste Beernaert.
En 1909, il préside la Commission d'enquête parlementaire sur la situation militaire du pays. Du 2 juin 1912 jusqu'à son décès, il représente au Sénat l'arrondissement d'Alost. Le 14 août 1912, Louis de Sadeleer est nommé ministre d'Etat et participe, en cette qualité, au Conseil de la Couronne convoqué par le roi Albert I dans la nuit du 2 au 3 août 1914 pour examiner la réponse à donner à l'ultimatum allemand.

- Louis de Sadeleer a également joué un rôle important sur l'échiquier de la politique internationale.

Envoyé extraordinaire et Ministre plénipotentiaire en 1910 près du roi du Portugal, il est désigné en 1913 par le roi Albert I comme Président du tribunal d'arbritrage, à Port-au-Prince, dans les différends qui opposaient l'Empire d'Allemagne à la République de Haïti.
En septembre 1914, il fait partie d'une mission envoyée auprès du roi d'Angleterre et du président des Etats-Unis pour leur faire connaître le drame de la neutralité vidée et les horreurs de l'invasion. Font également partie de cette mission Henry Carton de Wiart, Ministre de la justice, les Ministres d'Etat Paul Hymans et Emile Vandervelde et le secrétaire L. de Lichtervelde.
Demeuré depuis en Amérique en mission spéciale pour le gouvernement belge, Louis de Sadeleer ne cesse de s'y occuper, avec le plus grand succès, de la propagande et des organisations de secours pour la Belgique. Il y stimule le formidable élan de générosité qui se manifeste dès le début de la guerre envers le Belgique.
Il réussit, notamment, à intéresser la puissante Rockfeller Foundation à l'assistance des Belges menacés par la famine. Il apporte une aide précieuse au Belgian Relief Fund qui, le premier, entreprit l'oeuvre d'assistance au Belgian Bureau of New York tout au début d'août 1914.
Louis de Sadeleer fut aussi l'un des fondateurs du Cardinal Mercier Fund. Il s'intéressa utilement à la cause des réfugiés belges et des soldats internés en Hollande, des écoles belges pour réfugiés et à la restauration de l'Université de Louvain.
  • Archives déposées à l'UCL

Les papiers datant de son séjour aux Etats-Unis entre 1914 et 1919 sont déposés aux Archives de l'Université. Ils sont classés et inventoriés.

 

ARCV UCL Pointeurs utiles

Dernière mise à jour : Juillet 2003


Responsable : Véronique Fillieux